CPNF de mai 2020

Salut à tous,

Vous trouverez ci-joint le CR de la CPNF de mai (accompagné de notre déclaration), et du CR de la CPNF de mars.

En mai donc, notre délégation a porté le débat – qui vaut aussi pour l’ensemble des instances (voir notre courrier à la DG du 25 mai dernier) – sur l’organisation des CPNF en visio. Il est important pour nous qu’on ne laisse pas s’installer un « mode de gestion » des instances et commissions dont chacun d’entre nous peut vivre les limites et les dérives contrôlées par la direction. Notre position est claire là-dessus : nous souhaitons, notamment au regard de la richesse et du caractère contradictoire des débats dans cette commission paritaire, un retour des réunions en physique. Vous verrez, en lisant ce CR, que le débat a été constructif, et parfois surprenant. Le débat n’est pas clos et reprendra lors de la CPNF de juin.

A la CGT-FO, organisation syndicale libre, indépendante et revendicative, nous ne serons pas plus à la CPNF qu’à la CPNC ou autres CPNN, les « e-membres » consentants et confinés d’un dialogue dit “social” dématérialisé au point de transformer les instances encore paritaires en simples chambres d’enregistrement des décisions de la direction générale, même si malheureusement d’autres, allègrement et sans vergogne, se glissent dans le moule qui leur sied si bien, abandonnant de fait le terrain du combat pour la satisfaction des revendications. On peut le regretter, mais ceux-là non seulement ont abandonné les oripeaux de tout syndicalisme digne de ce nom, mais les ont-ils jamais porté ?…

Précision : la séance de mars (les 11 et 12) s’est tenue juste avant le confinement. On pourrait être amené à penser qu’en faire un compte rendu est désuet, obsolète. 2 contre-arguments. Le premier, cette séance s’est prononcée sur les orientations formation et nous vous invitons à lire attentivement notre explication de vote, parce que toujours d’actualité. Le second, c’est qu’en cette « sortie progressive » du confinement, ce qui y était prévu est justement de retour d’actualité.

Bonne lecture

Sylvie/Fabien

 

Télécharger (PDF, 686KB)

Télécharger (PDF, 830KB)

Télécharger (PDF, 998KB)

LASH : Consultation à la REUNION EXTRAORDINAIRE DU COMITE SOCIAL ÉCONOMIQUE CENTRAL du vendredi 15 mai 2020 sur la reprise d’activité post-confinement

Bonsoir à toutes et à tous,

Une majorité d’élus rejette le Plan National de Reprise d’Activité présenté par le Directeur Général qui ne présente pas aujourd’hui pour nous toutes les garanties nécessaires requises pour protéger l’ensemble du personnel de Pôle emploi ainsi que nos usagers contre le risque pandémique actuel.

Les 14 élus CGT-FO, CGT, SNU, et STC ont voté Contre,

1 élu CFDT n’a pas participé au vote (celui de la DSI, son CSE est consulté le 18…)

les 9 élus CFDT,CFE CGC et SNAP ont voté Pour.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration de la CGT Force Ouvrière indiquant notre vote CONTRE le PPA présenté par la DG

 

55 000 Bonnes raisons de bien dé-confiner

Salut à tous

Dans tous les établissements a été transmis au élus CSE le cadre de dé-confinement national prévu par la DG . Certain CSE (pas tous… ?) seront consulté sur ce cadrage national, le CSEC sera officiellement informé cet après-midi, et consulté ce 12 mai.

Pour la CGT-FO, édicter des règles nationales… certes. Mais les prérogatives des représentants du personnel au CSE et dans chaque CSE, c’est bien de se prononcer sur le détail de ce dé-confinement agence par agence, site par site, y compris sur son timing.

Ce n’est pas ce qu’a décidé Or, la DG.

Mais nous le savions, les CSE ont été mis en place pour cela et pour aller encore plus loin que les CE précédent, il s’agit d’abord d’associer les élus, et à travers eux les organisations syndicales à la mise en œuvre des plans de l’employeurs, escamotant les revendications.

Pour la CGT-FO, c’est : les revendications d’abord ! Nous ne lâcherons pas notre rôle premier, c’est notre ADN !

Vous trouverez donc ci-joint un tract listant nos revendications à l’échelle nationale.

Bonne réception, bonne diffusion.

Syndicalement

Sylvie/Fabien