Lettre ouverte à Monsieur le Directeur Général de Pôle Emploi sur le déploiement du CRI

Nous nous permettons ici de nous adresser publiquement à vous, tant la mesure que vous êtes en passe de prendre est pour nous grave de conséquences. Nous insistons tout d’abord solennellement par la présente sur vos obligations et responsabilités issues du code du travail et des accords collectifs en matière de sécurité au travail de vos personnels ; obligations et responsabilités ne se cantonnant pas, comme vous le savez, au seul champ sanitaire en période de crise virale, et bien qu’il ait fallu que la CGT-FO interpelle le ministère et déclenche un droit d’alerte pour danger grave et imminent en mars 2020 pour que vous preniez la mesure des dites responsabilités qui vous incombent. Aujourd’hui, c’est votre obstination à mettre en place « quoiqu’il en coûte » le Conseiller Référent Indemnitaire (CRI), qui nous amène à vous faire ce rappel…. Monsieur Le Directeur Général de Pôle emploi, vous avez encore le temps et surtout le pouvoir de faire cesser immédiatement cette mise en danger volontaire de vos personnels. Pour la CGT-FO, cette revendication portée ici dans Pôle emploi tout comme elle a été portée en son temps par nos représentants au sein des Assedic et de l’ANPE, concerne l’ensemble des agents et cadres de Pôle emploi, en CDI comme en CDD, qu’ils interviennent sur le champ de l’indemnisation, du placement ou de la relation avec les entreprises.